Cas clinique

Cas clinique

Vous devez avoir un compte validé sur le site de la revue Pratiques en Ophtalmologie. .


Abonnez-vous à la revue !
Accès complet aux sites Internet santé : Archives des revues, lecture en ligne, contenus réservés


Inscrivez-vous gratuitement
Accès restreint aux sites Internet santé sans un abonnement à une revue !

0 361
Je vous présente dans cet article les tatouages cornéens reconstructifs à visée esthétique en cas d’opacités périphériques localisées ou totales, en alternative à une...

0 465
Une enfant de 8 ans est adressée pour baisse d’acuité visuelle depuis six mois accompagnée de photophobie et de céphalées ne cédant pas sous...

0 644
Nous rapportons dans cet article le cas d’une patiente myope opérée de presbytie par SUPRACOR. En plus des résultats réfractifs obtenus, nous mettrons l’accent...

0 583
Il s’agit d’un patient de 51 ans, manutentionnaire, sans antécédent particulier, qui consulte aux urgences ophtalmologiques de l’Hôtel-Dieu de Paris suite à une projection,...

0 591
Nous vous présentons la chirurgie globale d’un jeune patient présentant un blépharophimosis très sévère avec ptôsis masquant l’axe visuel.

0 698
Nous rapportons le cas de Madame S., 46 ans, opérée à l’étranger en 2001 d’un lasik bilatéral sur myopie forte (- 12 dioptries).

0 3141
Un patient de 60 ans est adressé par son ophtalmologiste traitant pour syndrome d’Irvine Gass rebelle après un mois de traitement par anti-inflammatoire non...

0 729
L’adaptation des presbytes en lentilles est le plus souvent possible, pour peu que l’on suive certaines règles (3) à la fois dans l’examen préalable et dans le choix raisonné du matériau et du mode de port. Illustration par quelques exemples de stratégies d’adaptation de cas limites mais pas si rares…

0 760
Quand cela ressemble à une orbitopathie dysthyroïdienne... sans dysthyroïdie   Nous proposons le cas de Mme T. qui présente une diplopie typique d’une orbitopathie dysthyroïdienne, en...

0 953
Diagnostic et traitement Mme L., âgée de 56 ans, consulte en dermatologie pour l’apparition d’une tuméfaction kystique de l’angle inféro-interne gauche.
Le plus abonnés